Les blogs du Monde.fr en panne pendant 3 jours

Par  - 13 novembre 2010 - 9 h 34 min [English] [PDF] 

Imagine-t-on un quotidien national qui fermerait boutique durant trois jours sans la moindre explication? Alors que la plupart des sites de presse tirent désormais une bonne partie de leur audience du complément gratuit fourni par les blogueurs hébergés, la plate-forme de blogs du Monde.fr, qui accueille quelque 815 blogs actifs, a été mise en panne entre le mercredi 10 novembre à 12h et le vendredi 12 novembre vers 18h, suite à une erreur de manipulation d’un informaticien. Mis à part une vignette de signalement (voir ci-contre), aucune explication n’a été fournie, ni aux lecteurs, ni aux blogueurs, durant cet intervalle  d’une durée exceptionnelle.

Au moment de la remise en route de la plate-forme, les blogueurs du Monde.fr ont reçu le message suivant de Philippe Jannet, PDG du Monde interactif:

« Chère abonnée, cher abonné
La plate-forme de blogs du Monde.fr, fermée à la suite d’un incident technique grave depuis mercredi midi, est à nouveau disponible.
Après vérification, il apparaît que certains éléments composant votre blog (photos ou sons) ont été effacés lors de cet incident et n’apparaissent donc plus.
Afin de régler au plus vite la situation, nous avons mis en place le dispositif suivant:
Un onglet spécialement dédié a été ajouté à votre interface de blog: vous pourrez y consulter la liste précise des éléments de votre blog qui ont été effacés de notre plate-forme et republier directement les documents manquants.
Toutefois nous avons entrepris un travail élargi de récupération de ces documents: nous vous recommandons de ne pas supprimer pour l’instant les références aux éléments manquants, identifiés par une image cassée.
Vous pourrez aussi, si vous le souhaitez, adresser à nos équipes techniques une copie de ces éléments afin de les remettre en ligne et de restaurer votre blog.
Nous mettons également à votre disposition le contact mail suivant afin de répondre à toutes vos questions: support-blogs@lemondeinteractif.fr.
Nous vous présentons toutes nos excuses pour cet incident et vous garantissons l’implication de l’ensemble de nos équipes afin de vous apporter le meilleur service pour la restauration de vos blogs.
Nous vous assurons de nos meilleurs efforts pour qu’un tel incident ne se reproduise plus et nous vous remercions de votre compréhension.
A très bientôt,
Philippe Jannet
PDG du Monde interactif »

La réattribution des contenus a pris encore plusieurs heures. Tout semble être rentré dans l’ordre samedi matin. On peut toutefois s’étonner de l’absence de médiatisation d’un problème visiblement considéré comme quantité négligeable.

20 Reponses à “ Les blogs du Monde.fr en panne pendant 3 jours ”

  1. Si l’on en croit le tenancier de « Paris est sa banlieue » , les choses sont loin d’être rentrées dans l’ordre, des contenus ayant été (semble-t-il) définitivement perdus : « Après l’incident qui s’est produit sur la plate-forme des blogs ce mercredi 10 novembre, une partie des données hébergées par nos serveurs a été définitivement effacées malgré tous les efforts déployés par nos équipes informatiques. » Le billet est là :

    C’est quand même assez incroyable de la part du Monde…

  2. « Tout semble être rentré dans l’ordre samedi matin. »

    Que nenni !
    … Mon blog [Un Dijon], basé sur des photos de Dijon que les internautes
    pouvaient localiser (plus de 1000 images), semble entièrement détruit. (Up)

  3. Tout n’est pas rentré dans l’ordre, loin de là…
    Mon blog, Paris est sa banlieue, a perdu près de la totalité des images et sons publiés pendant plus de cinq ans, soit près de 2000 documents ! Le traitement des blogs est très inégal. J’ai reçu des explications assez peu convaincantes de Philippe Jannet, PDG du Monde.fr sur le fait que les images et sons ont pu être récupérés pour les uns mais pas pour les autres. En fait, on voit que les blogs de journaliste du Monde ou d’invités du Monde n’ont quasiment pas de dommages, par rapport aux autres… Je publierai une note dès que possible.

  4. Plutôt que de regretter la perte de documents, il faut faire des sauvegardes. C’est simple et peu cher.

  5. wayback machine (archive.org) ? resurrect this (add-on firefox) ? souhaitons-leur bon courage.

  6. @urchin: Faire des sauvegardes est recommandé (sous WP: …/wp-admin/export.php). Il n’empêche que la gestion de ce problème, typiquement française, n’est pas à la hauteur de l’enjeu que représente la plate-forme de blogs du Monde. Il est incroyable que le Monde.fr n’ait pas encore publié un article pour informer ses lecteurs ni présenter d’excuses publiques à ses blogueurs!

  7. Je confirme que les plateformes de blogs ne sont pas prises au sérieux dans notre cher pays. On voit bien qu’Hypotheses.org est souvent perçu par les financeurs du Centre pour l’édition électronique ouverte (Cléo) comme un gadget. En fait, cela est très lentement en train de changer, on le voit dans les réponses aux demandes de financements ces dernières années. Mais nous sommes encore loin du compte. Je ne suis pas totalement certain que la situation soit meilleure dans les autres pays. La prise en compte de l’enjeu est lente. Longtemps, j’ai rencontré le même type de réticence pour l’édition électronique. Et le processus de prise en compte des coûts et des enjeux n’est pas encore achevé, dans un secteur où la légitimité est pourtant fortement ancrée. Pour les blogs scientifiques, on risque d’avoir à batailler encore longtemps. Lors d’un colloque sur l’Open access à Nice, nous avons assisté à une mémorable passe d’armes entre une baronne de l’information scientifique en France et Pierre Mounier. La première indiquait que le blogging scientifique était « une perte de temps à produire des contenus qui ne seront pas évalués ». Pierre nous a régalés dans sa réponse!
    Ce n’est pas sérieux, tout ça, mon garçon… 😉

  8. D’un côté les blogueurs bénéficient de la visibilité offerte par LeMonde.fr
    mais contrairement à un site personnel chez un hébergeur internet ils n’ont pas de moyen technique de sauvegarder la base de données de leur blog. C’est le défaut majeur de ce genre de formule.

  9. correction de ma part: effectivement comme l’indique AG, sous WP c’est possible!

  10. Je ne suis pas directement concerné par ce récent crash, mon ancien blog intitulé « Devant les images » ayant déjà disparu de la circulation, sans que j’en sois averti, il y a à peu près trois semaines. Je me suis désabonné du monde.fr en février dernier, et le blog est resté en fonction tout ce temps sans problème… je n’avais pas fait de sauvegarde Wp, (idiot que je suis!) certain que les choses ne se passeraient pas comme cela… j’ai juste une aspiration du site sur DVD…
    Je comprends que pour cette plate-forme réservée aux abonnés, le blog soit un service commercial au même titre que l’accès aux archives, le portage des journaux papier et d’autres prestations encore… C’est même peut-être comme la montre à quartz qui accompagne l’abonnement…
    Le problème c’est que ce service commercial envers les abonnés et est aussi devenu une sorte d’activité commerciale pour le journal qui n’hésite pas à utiliser les articles de blogs (ceux des blogs péréférés) pour alimenter la Une du site…

    Et l’on voit vite, quand on a un des ces blogs, que les choix éditoriaux sont précis, écrivez régulièrement (chronique personnelle), dénoncez quelque chose de façon virulente ou traitez l’actu chaude et vous êtes assurés d’avoir 6000 à 20 000 lecteurs par jour… Le blog « Le chasse-clou » de Dominique Hasselmann atteint ainsi des taux de fréquentations énormes, et jusqu’à 65424/jour le 4 septembre 2008 pour un article sur le bébé de Rachida Dati…http://dominiquehasselmann.blog.lemonde.fr/2009/05/14/le-chasse-clou-deux-ans-deja/
    Il a du talent Dominique et il est bénévole, il est de fait et indéniablement une des plumes (et « un » des yeux) du site !
    A ce niveau là, qui rend service à qui ? Est-ce le journal qui donnerait gentiment une tribune à ses abonnés bavards, est-ce l’abonné qui vient aussi nourrir bénévolement le flux des articles avec un sérieux et une qualité d’écriture qui n’ ont rien à envier, parfois, à ceux des plumes professionnelles du journal ?

    Le blogging sur un site de presse n’est certes pas du journalisme professionnel, mais c’est un genre scripturaire qui, par la force des choses, advient dans le champ journalistique et en élargit maintenant le spectre…
    Et il est temps qu’on accepte qu’une parole solide, sérieuse et fiable peut émaner d’un blog au même titre que d’une page en papier ou d’une institution journalistique…
    Une porte nouvelle s’est ouverte pour la diffusion de l’écrit et beaucoup de gérants de supports « traditionnels » ne veulent pas la considérer tout en essayant de la maîtriser et de la domestiquer… les plates-formes de blogs des sites de presse qui offrent des espaces à leurs abonnés ne font rien d’autre que récupérer cette énergie nouvelle au profit de leur activité payante… mais on sent bien quand on blogue chez elles, qu’elles ne savent pas comment s’adresser à ces gens qui « travaillent » pour elles tout en travaillant pour eux, en dehors de tout rapport marchand classique… ce silence, cette gêne, en disent long sur l’importance que prennent ces blogs dans la fréquentation des sites…
    Certains commentateurs le disent d’ailleurs… ils préfèrent parfois lire les blogs, plus pointus sur des domaines spécifiques, que les articles généralistes à température ambiante…
    Et le vrai sacandale est là… Les clercs assermentés ne sont pas les seuls à y voir clair dans les augures confuses de l’actualité du monde… Il faut qu’ils bossent mieux et plus… qu’ils aillent vraiment chercher l’information comme chez Médiapart qui réveille le secteur, parce qu’une concurrence bénévole et éthique (c’est-à-dire soumise qu’à son désir d’exister) les menace de prendre en main le récit quotidien du monde à partir d’une multitude de points de vue gratuits…

  11. Le crash de la plate-forme du Monde.fr est en effet ennuyeux, et il a fallu passer quelques heures à réinstaller des photos manquantes (le texte n’a pas été affecté, seuls les images et le son, apparemment). Ce n’est pas la fin du monde, ça me gêne moins qu’une grève SNCF, mais on est toujours amer face à une perte de données.
    Mais c’est en effet une bonne occasion de réfléchir, comme le fait Olivier Beuvelet ci-dessus, sur la place d’un blog dans un site journalistique. Je ne sais pas si mon expérience est singulière.
    J’ai choisi dès le début d’être hébergé par lemonde.fr en jugeant que c’était (à l’époque, mars 2005) la plate-forme dont le lectorat était le plus congruent avec celui que je visais.
    Quelques mois plus tard, j’ai fait partie des blogs ‘mis en avant’, puis des ‘blogs invités’. Au fil du temps (ce n’était pas un plan prédéfini de ma part), j’ai peu à peu précisé mon positionnement relatif : ce n’est pas tant une question de qualité relative (votre confrère, Philippe Dagen, critique d’art du Monde, est, en principe, bien plus qualifié que moi) mais plutôt de liberté : liberté des sujets qu’on traite (pas de rédac’chef), liberté de la fréquence d’écriture (je poste au moins 20 billets par mois, plus ou moins élaborés), liberté de la taille des articles (pas de limite), liberté de mettre autant de photos que l’on veut (en respectant les règles ADAGP, de préférence), liberté de mettre des liens URL vers d’autres sites ou blogs (on se demande pourquoi les articles en ligne du Monde ne le font pas), liberté des commentaires (on voit bien que les sites qui n’acceptent pas les commentaires, comme La Tribune de l’art, ronronnent dans leurs certitudes bien établies) et aussi liberté de ton (j’écris les critiques ou louanges que je veux; il faut le reconnaître, si j’étais un critique d’art salarié ou pigiste, je ne le pourrais sans doute pas le faire, pour des raisons économiques, mais là, je suis libre et c’est un grand luxe)[pour info, je perçois environ 1200 euros par trimestre (net) en rétrocession de publicité, en fonction de la fréquentation du blog].
    Depuis un an environ, des articles de blogueurs sont présentés en ligne au sein même des articles du monde.fr (page Culture dans mon cas) en plus de la mise en avant standard du blog. Ces jours là, selon le sujet, la fréquentation(en ‘visiteurs uniques’) passe dans mon cas d’une moyenne de 3000 à des pointes de 10 000, voire 20 000. C’est, à mon avis, gagnant-gagnant : le Monde.fr y gagne un article, j’espère de qualité, sur un sujet qu’il n’a pas traité, et améliore sa fréquentation (et donc ses revenus publicitaires) sans coût. J’y gagne de nouveaux lecteurs, qui j’espère, reviendront, une notoriété accrue et un peu plus de revenus (3 euros par 1000 pages vues : ça paye quelques catalogues d’exposition, pas plus).
    Par contre, dans mon cas en tout cas, ce ne sont pas, comme affirmé plus haut par Olivier Beuvelet, les articles les plus chauds ou les plus dénonciateurs qui sont ainsi mis en avant; à l’exception de celui sur la censure de Larry Clark (le 25 IX), mes récents articles mis en avant depuis début juillet concernaient Kertész au Jeu de Paume (le 8 XI), Sophie Calle au PalTok (le 5 XI), Muybridge à la Tate (le 29 X) Monet (le 29 IX), le Maître de la Toile de Jeans (le 20 IX), Harry Callahan à la Fondation HCB (le 13 IX), des expos londoniennes (le 6 VIII) et Francis Alÿs à la Tate (le 2 VIII): ni ‘chaud’, ni scandaleux, je pense. Par contre, des articles plus virulents (sur Jean Clair, sur Murakami ou sur la Palestine, par exemple) n’ont pas été mis en avant.
    Pour conclure, oui, la relation entre presse et blogueurs n’est pas stabilisée, est hésitante et en devenir; mais il me semble que tous (éditeurs, blogueurs et lecteurs) ont à gagner de cette situation; et le seul scandale que je vois là est celui du corporatisme frileux de certains journalistes dépassés par ces nouvelles donnes.
    Cordialement
    Marc Lenot

  12. […] “Les blogs du Monde.fr en panne pendant 3 jours”. Totem. Cette entrée a été publiée dans Jef. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. […]

  13. Lire également la réaction de Dominique Hasselmann (et les commentaires) sur son nouveau blog:
    http://dh68.wordpress.com/2010/11/13/reapparition-irresistible-du-samizdat/

    « Le journal a délaissé les blogs et n’a pas donné les moyens de bien fonctionner à la plateforme avec du personnel informatique compétent. Depuis le début, des erreurs de débutant ont été commises. Cette plateforme est un château de cartes qui tient de bric et de broc et qui à tout moment peut s’écrouler » (Ossiane)

  14. Les équipes techniques sous-estiment souvent pour des raisons de coûts (à tort), ou pire ne prévoient aucune redondance des serveurs.
    « On croise les doigts », « ça arrive rarement » se disent ils plutôt qu’affecter une ressource de backup complet et quotidien.
    Rien a dire, c’est peu sérieux cette histoire.

  15. […] Pour en savoir un peu plus sur la panne récente des blogs du monde.fr Partager et […]

  16. mon blog
    http://kacouy.blog.lemonde.fr
    a été sérieusement endommagé.
    Lecteur du Monde depuis l’âge de 16 ans (j’en ai 60), abonné au journal, je constate avec désarroi l’absence de professionnalisme, doublé d’une désinvolture et d’une impolitesse de la part des responsables.
    Cela reflète l’état des médias dans notre pays.

  17. Je ne comprends pas que des gens continuent à avoir des blogues chez lemonde.fr malgré les vexations (se souvenir de la catastrophique migration vers WordPress). Ils me font penser aux députés de la majorité qui se font marcher dessus par Sarko-Barouin sans faire autre chose que ronchonner.

    Il y a me semble-t-il d’autres plateformes plus décentes. Avec celle du Monde et pour les posteurs :

    – Pas de fonction Aperçu.

    – Pas de barre d’outils minimale (Gras, Italique, Souligné)

    – Pas de possibilité de revenir à la page précédente si mauvaise manip.

    – Et pour tout le monde : une heure de décalage six mois par an.

    J’avais signalé tout ça à un certain Mazzorato responsable alors des blogues et à Fottorino. Ça fait deux ans que j’attends une réponse.

    En 1981, j’avais reçu une lettre perso de Jacques Fauvet. J’envisage de la mettre dans un coffre blindé à la banque,car elle va devenir une pièce rare.

  18. […] articles et commentaires : -chez [L’Irréductible] de Dominique Hasselmann -chez [Totem] de André Gunthert -chez [@rrêt sur images] par Dan […]

  19. @ Olivier Beuvelet : vous avez tout à fait raison dans votre analyse. On fournit (ou fournissait) du contenu gratuit au monde.fr, en échange on se fait écraser un dixième — en ce qui me concerne pour Le Chasse-clou (LCC) — de 500 photos, soit environ 200 articles sur un total de 2000, sans avoir aucune explication pendant trois jours ni d’ailleurs une proposition de « réparation » quelconque, technique, financière voire « morale ».

    La légèreté, pour ne pas dire le « j’menfoutisme… du Monde » vis-à-vis des blogueurs qui paient un abonnement annuel (je n’ai jamais reçu de montre en cadeau !) a atteint son étiage.

    Aucun article d’information, d’ailleurs, n’a été publié sur le sujet par Le Monde : cela devait rester caché dans la cuisine « interne ».

    Une petite précision : j’ai atteint en effet le score faramineux de 65 424 visites sur LCC, le 4 septebmre 2008, à l’occasion d’un article que je m’étais simplement amusé à écrire pour stigmatiser la presse people et les photos de Rachida Dati enceinte sur le perron de l’Elysée (on la voit en compagnie d’Eric Besson sur l’une d’entre elles).

    Mais je n’avais pas écrit cette pochade pour faire de l’audience, comptant uniquement sur le carré de fidèles qui me suivaient à l’époque (et environ 800 lecteurs en moyenne quotidienne car LCC était souvent repris à la « une » des « meilleurs blogs repris par la rédaction du monde.fr) : l’article a été référencé par Google comme émanant directement du monde.fr.

    De nombreux lecteurs ont donc cru — en tapant les mots clés « Rachida Dati » — qu’il s’agissait d’un article émanant d’un journaliste du monde.fr ! Certains se sont étonnés qu’un tel sujet soit traité par le journal de référence.

    J’avais pris prétexte de ce « post » pour glisser quelques liens sur la réforme calamiteuse de la justice (suppression massive de certains tribunaux dans toutes les régions) et la surpopulation des prisons.

    Concernant les autres articles, je n’ai jamais cherché à faire de l’audience, ce qui comptait c’était mon amusement lors de l’écriture en liaison avec l’actualité.

    J’ai arrêté LCC le 11 octobre, après le ras-le-bol des incidents techniques affectant leur plateforme (notamment pour le téléchargement des photos !) et une censure débile d’un commentaire anodin et de mes réponses.

    Certes, depuis que j’ai ouvert mon nouveau blog « L’Irréductible », le lectorat quotidien a diminué environ d’un tiers (moyenne quotidienne : 300 à 400 visites), car le support ne bénéficie plus de la « vitrine » que le monde.fr offre à ses blogs (je faisais partie, je n’ai jamais trop compris pourquoi, de la vingtaine de « sélectionnés » en permanence).

    Mais j’ai retrouvé (car j’avais déjà émigré vers WordPress quand lemonde.fr, un beau jour, nous imposa sans nous demander notre avis des « petites annonces Google », avant qu’il ne revienne sur sa décision une dizaine de jours plus tard devant le mouvement d’opposition qui s’était déclaré) l’indépendance, une présentation plus claire et plus de « modérateur » louchant derrière mon dos sur ce que je peux écrire.

  20. @ André Gunthert : merci d’avoir cité « L’Irréductible » et son adresse.

    Mais, comme vous l’avez compris plus tard, « tout n’est pas rentré dans l’ordre » et je connais un certain nombre de blogueurs qui ont perdu (en ligne) des milliers de photos.

    Un certain nombre d’entre eux ont déjà quitté, ou s’apprêtent à le faire, ce média qui récemment encore se prétendait, dans une pub, le « numéro un de la presse électronique » en France : pour son incompétence informatique, certes !

    J’ai d’ailleurs écrit au « support » du monde.fr, qui nous disait de leur renvoyer toutes nos photos manquantes (500 pour ce qui concerne Le Chasse-clou) :

    « C’est comme si, ayant coulé une bielle de ma voiture, le mécanicien de chez Renault me disait : « Mettez votre voiture sur le pont, là-bas, et utilisez les outils qui se trouvent juste à côté ! »