Peut-on voir les dégradations à la Santé?

Par  - 30 mars 2010 - 9 h 29 min [English] [PDF] 

110 personnes ont été interpellées par la police, dimanche 28 mars à Paris, dont 61 mises en garde à vue, à la suite d’une manifestation anticarcérale aux abords de la prison de la Santé. Une information qui, comme le souligne Arrêt sur images, n’a pas fait la une des journaux lundi.

«Ces personnes ont été interpellées à l’arrivée de la manifestation pour dégradations de biens publics et de biens privés», a détaillé une source policière. Pourtant, d’après un reportage réalisé par Christophe Del Debbio, présent sur les lieux entre 16h30 et 17h15, on n’observe qu’une manifestation banale, sans aucun trouble particulier (visages floutés). Hier matin, il n’y avait pas de dégâts visibles dans le quartier. Le syndicat Sud Etudiant, qui participait à la manifestation, a dénoncé une «opération policière proprement scandaleuse».

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xcr639_manif-devant-la-prison-de-la-sante_news[/dailymotion]

Les commentaires sont fermés