#Poubelle bleue

Par  - 21 mars 2010 - 15 h 48 min [English] [PDF] 

La loi française interdit la publication de sondages et d’estimations avant 20h un jour d’élection. Mais depuis la mi-journée, sur Twitter, un nouveau hashtag se répand à la vitesse de l’éclair. Identifiée par le mot-clé #poubellebleue (variante: #bleuepoubelle), une tripotée de photos réalisées au camphone dans les bureaux électoraux, puis envoyées sur Twitpic, montrent des corbeilles emplies du seul bulletin de vote UMP – celui qui n’a pas été glissé dans l’urne.

Ces messages pour l’essentiel parisiens (on n’a pas de mal à reconnaître le nom de Valérie Pécresse), parfois assortis de commentaires («Bureau 41 À Paris 12e traditionnellement centre-droit») constituent une manière de sondage improvisé, un défoulement politique, mais aussi une façon de jouer avec astuce des nouveaux supports médiatiques.

MàJ. Retwitté à 16:07 sur le compte « MartineAubry ».

11 Reponses à “ #Poubelle bleue ”

  1. Bon, par contre, le compte @martineaubry c’est un fake.

  2. C’est dommage, mais visuellement, c’est plutôt amusant!

  3. Dans ma ville on ne peut pas faire ça : on est passé au vote electronique.

  4. @Wood : il n’y a pas de corbeille sur vos ordinateurs de vote ? 🙂

  5. La poubelle était bleue dans mon bureau aussi ce matin.

  6. J’adore cette manifestation minimaliste d’une précision incroyable ! Et je confirme la tendance au sud de Paris ! C’est impressionnant… C’est la commune !

  7. Gratté très largement le Post sur ce coup-là 😉
    http://bit.ly/atWVoM (17:39, peuh!)

  8. Ils rêvent encore du grand soir ! Pas de doute, la France est encore au XIXe siècle…
    Quant à la poubelle, elle n’est apparemment pas là ou l’on croit…

  9. Résultat final en IdF: Jean-Paul Huchon, sortant fourbu, 57% des voix, contre 43% pour Valérie Pécresse, fringante ministre.

  10. J’ai fait la même réflexion à mon amie en sortant du bureau de vote (dans le 20 arrt de Paris) : une poubelle au contenu vraiment très bleu.

  11. magnifique insertion du point de vue image dans l’isoloir