Pas d'image pour les robots

Par  - 8 janvier 2010 - 9 h 08 min [English] [PDF] 

Souvent, les nouvelles formes visuelles s’insinuent dans notre esprit de façon discrète, de provenances inattendues. Saluons les observateurs à l’oeil avisé qui savent les repérer. Ainsi cette galerie de captchas Facebook, réunie par Jean-Philippe Halgand, tests express destinés à départager les usagers véritables des robots, qui ne savent pas (encore) lire les images.

La mise en série de ces images impératives montre bien la création d’une forme, immédiatement reconnaissable, caractéristique d’un usage et d’une époque. Les taches et déformations des haikus automatiques, la plupart anglais, supposés dérouter la reconnaissance de caractères, rappellent les taches du test de Rorschach, autre système aléatoire qui met à l’épreuve notre psyché, petite barrière qui mesure notre conformité à la norme humaine. Dont la faculté de distinguer le signal d’une forme dans le bruit environnant (autrement dit: une image) semble bien être une compétence particulière.

Les commentaires sont fermés