Les Inrocks communiquent: Laetitia n'aime pas la télé

Par  - 18 juillet 2011 - 11 h 00 min [English] [PDF] 

Un article des Inrocks multi-signalé parmi mes contacts tente d’expliquer « Pourquoi les jeunes regardent de moins en moins la télé » en interviewant Laetitia, 24 ans, étudiante en philosophie ou Antoine, 23 ans, étudiant en lettres.

Voilà un papier qui n’a pas les idées claires. Pour faire simple, la télé, c’est d’abord pour les vieux et pour les pauvres. Par rapport à la population totale, les jeunes sont déjà ceux qui regardent le moins la télé, dont la consommation augmente proportionnellement à la progression en âge et à la raréfaction des liens sociaux. Pas sûr que l’interview de jeunes surdiplômés constitue un échantillon très représentatif.

Nonobstant ces détails, les Inrocks affirment: «Pour la première fois depuis l’arrivée de la télé dans les foyers, le temps consacré à Nikos Aliagas, Michel Denisot et Laurent Ruquier a cessé d’augmenter voire a diminué chez les jeunes.» Le millésime de cette « première fois » restant dans le vague, tout autant que la tranche d’âge concernée, on ne peut pas vraiment contredire cette assertion. Mais après plusieurs années de baisse consécutive de la consommation télévisée au profit d’internet, l’enquête Médiamétrie 2010 témoigne au contraire d’une inversion de tendance, et a salué le retour d’une courbe en hausse.

Les dernières informations disponibles semblent indiquer que les 15-24 ans ont une consommation accrue de programmes, par l’extension de la diffusion multi-support ou de la catch-up TV, qui permettent de diversifier et de contrôler les modalités d’accès. Ajoutons que même lorsqu’ils sont sur YouTube, les adolescents ne boudent pas les extraits d’émissions, dessins animés, bêtisiers, clips, sans oublier les publicités, qui forment les gros bataillons de la consultation de la plate-forme.

Antoine, 23 ans, indique au magazine qu’il a arrêté de regarder la télé en 2007, quand il est parti de chez ses parents. C’est intéressant, mais en contradiction avec une autre synthèse Médiamétrie, qui constate que «les jeunes qui ont quitté le domicile familial sont plus enclins que ceux qui vivent encore chez leurs parents à pratiquer les médias « classiques » comme la télévision, la radio, la presse et le cinéma.»

Rappelons enfin aux Inrocks que Bataille et Fontaine ont vu leurs émissions supprimées en 2006 et que Zemmour et Naulleau ont été virés de « On n’est pas couché ». Il ne paraît donc pas très pertinent d’invoquer ces couples pour justifier l’arrêt du paiement de la redevance. La seule conclusion certaine que l’on peut tirer de la lecture de l’article des Inrocks, c’est que ses rédacteurs ne regardent pas souvent la télé, pas plus qu’Antoine ou Laetitia – nous voilà bien avancés.

Les commentaires sont fermés