Un Lartigue dans votre iPhone

Par  - 27 septembre 2011 - 9 h 09 min [English] [PDF] 

J’avais analysé il y a quelques années les déformations de la célèbre photo de Jacques-Henri Lartigue intitulée « Grand Prix » (1913, ©AAJHL, voir ci-dessus). On peut aujourd’hui reconstituer l’expérience à l’aide d’un simple iPhone (ou de n’importe quel camphone).

A la manière des appareils photo classiques, celui-ci enregistre l’image verticalement, ce qui évite la déformation des mobiles dont le déplacement est parallèle au plan de prise de vue. Mais l’iPhone est aussi un outil photographique qu’il est facile de tourner dans un sens ou dans un autre, ce qui permet de vérifier que c’est bien la direction horizontale de l’obturation (ou, dans le cas de l’image animée, du balayage vidéo) qui produit les anamorphoses qu’on pouvait observer couramment au début du XXe siècle.

Ci-dessous deux photos réalisées au bord d’une route avec un iPhone tenu horizontalement, orienté à gauche, puis à droite. L’expérience montre que l’amplitude de la déformation s’accroit avec la vitesse du mobile.

6 Reponses à “ Un Lartigue dans votre iPhone ”

  1. ça donne des résultats amusants aussi avec les hélices d’un avion : http://imgur.com/a/pTLfs#A3Ygt

  2. Au passage l’iPhone n’a pas d’obturateur mécanique, l’effet vient du fait que toutes les lignes de pixels du capteur CMOS ne sont pas exposées en même temps : http://en.wikipedia.org/wiki/Rolling_shutter

  3. Fonce Alphonse !!

  4. @La Boîte Verte: Merci pour les liens! Une petite vérif sur Flickr suggère que cet effet, encore relativement peu exploité, est correlé à l’usage de l’iPhone ( http://www.flickr.com/groups/1151527@N22/pool/ )- et qu’il réserve pas mal de possibilités: http://www.flickr.com/photos/dustin-ryan/4930063930/in/pool-1485036@N20/

  5. La voiture photographiée par Lartigue roulait vraisemblablement à 112 km/h. Si vous n’êtes pas trop fâchés avec les équations, le raisonnement est détaillé ici.