Pourquoi Culture Visuelle a le vent en poupe (et l'histoire de l'art quelques soucis à se faire)…

Par  - 22 janvier 2011 - 9 h 37 min [English] [PDF] 

…En un graphique Google Ngram Viewer, test: « art/culture », période 1900-2000, langue: anglais (voir la critique de l’outil sur Déjà vu).

5 Reponses à “ Pourquoi Culture Visuelle a le vent en poupe (et l'histoire de l'art quelques soucis à se faire)… ”

  1. Oui… jusqu’à 2008 (période la plus récente maxi) où si l’on pousse le graph la tendance semble nettement s’inverser!
    http://ngrams.googlelabs.com/graph?content=art,culture&year_start=1900&year_end=2008&corpus=0&smoothing=1

  2. Trop maline! Voici ma réponse: c’est encore plus flagrant en sélectionnant « American English »: http://ngrams.googlelabs.com/graph?content=art%2C+culture&year_start=1900&year_end=2008&corpus=5&smoothing=1

  3. Vous avez essayé « visual », j’imagine…

  4. Et pourrait-on tirer l’analyse un poil plus loin en se disant que le sens de «culture» a un peu glissé dans la même période (un survol des titres est assez parlant) et, ensuite, que d’une façon générale, dans les acceptations d’aujourd’hui, la culture est plus facilement contrôlable que l’art ?
    Oui, on peut en discuter : l’art a aussi ses conditions d’apparition qui en détermine le champ, mais peut-on dire que la culture, qui est ce qui est commun au groupe, est donc par définition plus facile à appréhender et à circonscrire.
    Mais je ne veux pas tomber dans un manichéisme art/culture…c’est peut-être juste que je n’ai pas saisi l’idée. D’autant que pour moi, l’histoire de l’art est le moment ou l’art devient culture.

  5. Comme toujours, il ne faut pas prendre ce graphique pour argent comptant. Le système de Google ne peut pas faire la différence entre des emplois du mot « culture » où celui-ci renvoie plutôt à l’agriculture, pas plus que des emplois du mot « art » où celui-ci renvoie aux arts appliqués, à l’art lyrique, voire au jardinage. Dans un contexte de culture visuelle, on pourrait aussi bien souligner le fait qu’une comparaison lexicale mise à la sauce Ngram produit une image frappante… – mais qui est peut-être aussi menteuse que toutes les images 😉