Le 54 déménage

Par  - 17 December 2010 - 10 h 04 min [English]

J’ai franchi pour la première fois le seuil du 54, bd Raspail en octobre 1983, pour m’inscrire en DEA sous la direction de Louis Marin. Aujourd’hui, le bâtiment ferme ses portes pour une durée difficile à déterminer, pour permettre d’entamer la procédure de désamiantage. Hier, on pouvait apercevoir les derniers préparatifs du déménagement qui aura lieu à partir d’aujourd’hui jusqu’au 24 décembre. Les personnels des centres et bureaux de l’EHESS et de la MSH accèderont aux locaux rénovés de frais du 190-198, avenue de France le 4 janvier prochain, pour une ouverture prévue la semaine suivante.

Colloque "Les visual studies et le monde francophone"

Par  - 15 December 2010 - 9 h 30 min [English]

Après avoir transformé le paysage académique anglo-saxon, les visual culture studies font leur apparition dans le monde francophone: laboratoires, unités de recherches, chaire, publication en ligne labellisés “culture visuelle”. Centré sur la vision, la dimension visuelle du social et les images de toutes natures (tant artistiques que scientifiques ou “populaires”), ce champ opère un déplacement des savoirs. Pour en prendre la mesure, la rencontre réunit des historiens, des historiens de l’art, des traducteurs, des sociologues, des littéraires, des anthropologues. Les contributions et les discussions des jeudi 6 et vendredi 7 janvier 2011 devraient permettre de dégager les éventuelles spécificités “continentales” des études visuelles ainsi que les principaux nœuds épistémologiques dans ce domaine.

6-7 janvier 2011, Musée du quai Branly, salle de cinéma (entrée libre).

Coordination: Gil Bartholeyns, chaire Culture visuelle/Visual Studies, CNRS-Lille 3.

Programme (télécharger en pdf)

Jeudi 6 janvier

  • 10h00-10h15. Gil Bartholeyns (Université Lille 3/CNRS), “Introduction”
  • 10h15-11h00. Stéphane Roth (Université de Strasbourg), “Cartographier le débat, du mythe au projet”
  • 11h15-12h00. Daniel Dubuisson et Sophie Raux (Université Lille 3), “Visual Studies: matériaux pour une approche pluridisciplinaire”
  • 12h00-12h45. Thierry Lenain (Université Libre de Bruxelles), “Raisons et enjeux de la création d’une unité de recherche sur l’image et la culture visuelle”
  • 13h45-14h30. Carl Havelange (Université de Liège), «Par ma foi! il y a plus de dix ans que je dis de la prose sans que j’en susse rien»
  • 14h30-15h15. Nicholas Mirzoeff (New York University), “On se regarde enfin. For the right to look
  • 15h15-16h00. Maxime Boidy (Université de Strasbourg), “Matérialisme pictorial et reconnaissance du visible. Politiques des Visual Studies
  • 16h15-17h00. Audrey Leblanc (EHESS), “Quelle histoire de l’image photographique dans la presse?”
  • 17h00-17h45. Gianni Haver (Université de Lausanne/École polytechnique), “Dix mille semaines d’images. Questionnements de méthode autour d’une démarche d’analyse de la presse illustrée en Suisse”

Lire la suite

Arthist s'installe en ligne

Par  - 15 December 2010 -  [English]

Créée en 2000 par Matthias Bruhn, Rainer Donandt, Claudia Sedlarz et Iris Mahnke, la liste de diffusion H-Arthist, un des plus importants organes de diffusion d’information dans le domaine de l’histoire de l’art qui compte aujourd’hui quelque 10.000 membres, évolue en se dotant d’un site autonome configuré pour accueillir et diffuser les annonces selon des modalités similaires. Présenté hier au Centre Allemand d’histoire de l’art par Godehard Janzing et une bonne partie de l’équipe éditoriale (ci-contre: Godehard Janzing, Daniel Burckhardt, Livia Cardenas, Carolin Behrmann, Robert Felfe, Elisabeth Furtwängler, Rainer Donandt), le site Arthist est également associé à un compte Twitter qui signale les nouvelles publications.

A l’invitation de Andreas Beyer, l’équipe allemande a également profité de son séjour parisien pour rencontrer plusieurs des représentants français de la diffusion d’information spécialisée en ligne. Etaient notamment présents l’Apahau, Culture Visuelle, Histara et L’Observatoire critique. L’occasion d’échanges fructueux autour des évolutions des outils et l’esquisse de collaborations à venir.

Parution “Etudes photographiques” n°26

Par  - 9 December 2010 - 14 h 04 min [English]

La Société française de photographie annonce la parution du n° 26 d’Etudes photographiques.

Sommaire

  • Thierry Gervais, Vanessa R. Schwartz, Christian Delage, “Introduction”
  • Thierry Gervais, “Le plus grand des photographes de guerre. Jimmy Hare, photoreporter au tournant du 19e et du 20e s./The Greatest of war photographers’: Jimmy Hare, A Photojournalist at the Turn of the Twentieth Century
  • Jason E. Hill, “De l’efficacité de l’artifice. PM, Radiophoto et discours journalistique sur l’objectivité photographique/On the Efficacy of Artifice: PM, Radiophoto, and the Journalistic Discourse of Photographic Objectivity
  • Will Straw, “Stratégies formelles de la photographie d’actualité criminelle/Formal Strategies in the True Crime Photograph
  • Portfolio: Joachim Schmid, “O Campo”
  • Vanessa R. Schwartz “Grand angle sur la plage. Les origines du paparazzi et le festival de Cannes/Wide Angle at the Beach: The Origins of the Paparazzi and the Cannes Film Festival
  • Audrey Leblanc, “La couleur de Mai 1968. Paris Match face aux événements de mai et juin 1968/The Color of May 1968: Paris Match and the Events of May and June 1968
  • Vincent Lavoie, “La rectitude photojournalistique. Codes de déontologie, éthique et définition morale de l’image de presse /Photojournalistic Integrity: Codes of Conduct, Professional Ethics, and the Moral Definition of Press Photography

24€, abonnement France: 40€/étranger: 50€. Contact, abonnement: chabert.sfp(à)free.fr

Histoire des interfaces graphiques (live)

Par  - 8 December 2010 - 9 h 26 min [English]

Diffusion en streaming de la séance de l’atelier du Lhivic avec Benjamin Thierry, qui consacre sa thèse à l’histoire des écrans de visualisation et de l’interactivité graphique dans les télécommunications et l’informatique, INHA, bibliothèque du CEHTA, mercredi 8 décembre 2010, 17h-19h30 (archive).

Bibliographie: Benjamin Thierry, “La communication homme-machine et le développement de l’informatique“, Hermès, n°50, 2008, p. 91-98.

Compte rendu du séminaire "Mythes, images, monstres", 2009-2010

Par  - 6 December 2010 - 17 h 35 min [English]

Le séminaire “Mythes, images, monstres” s’est donné pour objet l’analyse des usages visuels de la culture populaire occidentale contemporaine. Selon les principes mis en œuvre par Roland Barthes dans Mythologies (1957), toutes les productions des industries culturelles sont placées sur un pied d’égalité, sans distinction entre fiction et information, au titre d’œuvres à caractère narratif, ou récits, en concurrence sur les marchés du loisir et de l’attention.

Dans ce cadre, l’usage principal des images apparaît comme celui de support de récit. En régime culturel, l’image n’est jamais seule: elle accompagne le plus souvent un énoncé, présent ou implicite, qui justifie son usage. Comme tous les produits des industries culturelles, l’image est un objet édité, autrement dit le résultat visible d’un processus élaboré dont l’éditeur est le principal acteur. Au lieu de se restreindre à la seule prise en compte des caractères formels de l’image, l’analyse doit par conséquent porter sur le dispositif dans son ensemble (qui inclut notamment la nature du support, le contexte d’énonciation ou les indications d’échelle).

Lire la suite

Soutenance de thèse “Paysages sur commande”, par Raphaële Bertho

Par  - 3 December 2010 - 15 h 26 min [English]

La thèse de doctorat d’histoire Paysages sur commande. Les missions photographiques en France et en Allemagne dans les années 1980 et 1990, présentée par Raphaële Bertho à l’EPHE sera soutenue le mardi 7 décembre 2010 à 14h30, Bibliothèque nationale de France, salle 70, 11, quai François Mauriac, 75013 Paris.

Jury: Frédéric Barbier (EPHE/CNRS, directeur de thèse), André Gunthert (EHESS), Jean-Michel Leniaud (EPHE/Ecole des Chartes), Bruno Péquignot (université Paris 3), Michel Poivert (université Paris 1).

Généalogie de la Playmate

Par  - 23 November 2010 - 17 h 04 min [English]

Le dépliant central de Playboy est-il un fantasme ou une image ayant un quelconque rapport avec la réalité? Pour ceux qui conservaient quelques doutes, la preuve est désormais établie que les formes sculpturales des célèbres “Playmates” sont le fruit d’un travail de l’imaginaire beaucoup plus que le produit de l’appareil photographique.

Tirages chromogènes, épreuves préparatoires annotées avant retouche pour le dépliant central, magazine Playboy, 58.2 x 28.2cm: (1) Barbara Moore, Playmate décembre 1992, photo: Stephen Wayda. (2) Kelly Wearstler, Playmate septembre 1993, photo: Arny Freitag. (3) Melissa Holliday, Playmate janvier 1995, photo: Richard Fegley. (4) Rachel Jean Marteen, Playmate août 1995, photo: Richard Fegley.

A l’annonce d’une prochaine vente par Christie’s d’une collection liée au magazine créé par Hugh Hefner, une journaliste attentive a repéré un lot d’épreuves de contrôle des années 1992-2001 couvertes d’annotations documentant le souci maniaque de l’éditeur (voir ci-dessus). Les plus communes parmi ces mentions préparatoires à la retouche des images: “ôter les poils”, “adoucir les veines”, “enlever les rides”, “adoucir la transition de contraste des jambes”, “corriger le contour de la poitrine”, “ôter les vergetures”, “améliorer la courbe des fesses”, etc…

Lire la suite

Le Petit Récit visuel (live)

Par  - 12 November 2010 - 5 h 25 min [English]

Diffusion live de la journée d’études “Le petit récit visuel”, vendredi 12 novembre, de 9h30 à 18h, à l’INHA en salle Vasari, 2 rue Vivienne, 75002, Paris (copie d’écran).

Lire la suite

Parution "Photojournalismes. Revoir les canons de l'image de presse"

Par  - 9 November 2010 - 8 h 45 min [English]

Vient de paraître: Photojournalismes. Revoir les canons de l’image de presse, par Vincent Lavoie, aux éditions Hazan, 240 p., 104 ill. NB et coul., 49 €.

“Qu’entend-on exactement par photojournalisme? Que signifie ce terme que l’on emploie pour désigner des pratiques photographiques tantôt associées à des entreprises de documentation ou à la production d’information, tantôt assimilées à une critique sociale, à une forme de communication, à une démarche d’auteur, voire à une industrie du divertissement ? Le photojournalisme renvoie à des images de nature, de provenances et de fonctions diverses : clichés de guerre, portraits de stars, photographies d’amateurs, documents d’archives. L’histoire même du photojournalisme débute à une époque incertaine ; dès l’invention de la photographie selon les uns, au moment de l’entre-deux-guerres selon les autres. Les définitions et les traditions du photojournalisme sont multiples, voire discordantes. Telle est la singularité du domaine que ce livre entend explorer, par l’examen dans un premier temps des diverses conceptions du photojournalisme rencontrées dans la littérature spécialisée. L’importance du rôle joué par les images de presse dans les évolutions techniques, économiques et culturelles des médias illustrés est également à l’étude, tout comme le sont les valeurs éthiques et esthétiques prônées par les acteurs évoluant au sein de ce secteur – agences, institutions, auteurs, photographes. Enfin, tout aussi nécessaire est la prise en compte de la dimension proprement événementielle liée aux images d’actualité, ces matrices de l’histoire souvent indissociables du souvenir que nous conservons des événements notoires.   L’ambition de cet ouvrage est donc double : observer le photojournalisme dans ses dimensions historiques, médiatiques, éthiques et esthétiques d’une part, identifier les conjonctures susceptibles de fonder, ou de refonder ses conceptions, mythes et traditions d’autre part. Le culte de l’auteur, la contribution du photojournalisme à la représentation de l’histoire, la fonction éthique des images de presse, le droit à l’information, la prépondérance de l’illustration photographique dans la presse illustrée, l’autonomie du photojournalisme au regard de l’art, la valorisation institutionnelle et académique du secteur, voilà autant d’aspects que ce livre propose d’analyser dans ces moments réputés les plus illustres.”