L'énigme The Tree of Life, ou l'invitation à la conversation

Par  - 1 June 2012 - 9 h 19 min [English]

Le billet le plus consulté sur Culture Visuelle, n’est pas celui sur Tchernobyl (Catastrophes, 28.730 vues), celui sur les playmates (Atelier des icônes, 12.900 vues), ni celui sur la piscine de Takieddine (Parergon, 12.607 vues), mais l’article “The Tree of Life, premières impressions” rédigé par Pier-Alexis Vial sur Le Visionaute qui, un an après sa publication, flirte avec les 30.000 vues 1) La fréquentation des principaux billets est accessible sur la page d’accueil du blog. Les deux occurrences suivantes se situent respectivement à 7.234 et 5.005 vues, chiffres qui restent tout à fait respectables..

La prosécogénie de cette contribution présente un schéma bien particulier. Contredisant les règles les plus courantes de constitution d’audience en ligne, comme le relais par un média installé ou la référence à des thématiques très recherchées, celle-ci tient notamment à une bonne valorisation par Google. Une recherche sur le titre du film renvoie au billet du Visionaute en première page des résultats, ce qui lui assure une très bonne visibilité (voir ci-contre, cliquer pour agrandir).

Par quel mécanisme un modeste billet de blog peut-il obtenir ce classement enviable, tout de suite après la page Wikipedia du film ou sa bande-annonce officielle sur YouTube? Il faut se pencher sur les qualités propres du billet. Bien illustré, celui-ci propose une réaction ouverte à un film lui-même mystérieux. Après le titre “Premières impressions”, qui met d’emblée en exergue le caractère non définitif du propos, l’incipit est un modèle du genre, à la fois personnel, interrogatif, contextuel, avec une touche d’humour: «En sortant du cinéma, et sous un ciel à peu près bleu, j’étais plongé dans un état de perplexitude avancé». Loin de tout dogmatisme, l’approche reste modeste et nuancée. L’auteur élargit le débat par une série d’observations ou de références, et conserve jusqu’à sa conclusion une prudence bienveillante. Cette approche constitue une véritable invitation à la conversation, comme en témoignent les nombreux commentaires qui vont rapidement se succéder, proposant à leur tour des interprétations ou des avis d’une grande diversité.

La principale condition de la poursuite d’une conversation est l’absence de jugement ou d’accord définitif sur le sujet considéré. Une discussion qui se poursuit de manière aussi ouverte plus d’un an après la sortie du film constitue une réception inhabituelle. A l’évidence, l’œuvre de Terrence Malick, interrogation de la spiritualité et des fins dernières, constitue une énigme qui entretient le débat, en encourageant les prises de positions les plus contradictoires.

Après la discussion initiale, qui a accompagné le billet jusqu’à la fin du mois de juin, le rythme des commentaires s’accélère à nouveau fin octobre. La conversation a désormais acquis une prosécogénie propre, qui confère au billet une manière de règle du jeu, dans le prolongement de la tonalité définie par l’auteur. Plutôt que l’expression conflictuelle d’avis opposés à laquelle donne habituellement lieu la discussion cinéphilique, l’article offre un l’espace où consulter et inscrire, de manière motivée mais souvent tolérante, l’empreinte d’une réception dont les contrastes semblent acceptés par la majorité des participants (qui ont fréquemment pris connaissance de tout ou partie de la discussion). Suite à la diffusion du film la semaine dernière sur Canal +, quatre nouveaux commentateurs sont venus donner leur avis, portant le total des commentaires à 53 – autre record sur la plate-forme.

La dynamique du succès du billet peut donc être décrite comme l’élaboration participative d’un espace d’accueil bienveillant, propice à l’expression personnelle, venant répondre à une énigme provocante qui suscite la conversation. L’ensemble billet + commentaires constitue à la fois une passionnante documentation de la réception du film et une belle leçon de blogging. Souvent ramené par l’attention médiatique à ses effets les plus tapageurs ou les plus anecdotiques, le web a encore bien des ressources à offrir à nos interrogations.

Notes   [ + ]

1. La fréquentation des principaux billets est accessible sur la page d’accueil du blog. Les deux occurrences suivantes se situent respectivement à 7.234 et 5.005 vues, chiffres qui restent tout à fait respectables.

One Response to “ L'énigme The Tree of Life, ou l'invitation à la conversation ”

  1. Merci de m’avoir fait connaitre cette “invitation à la conversation”… Très curieusement je viens moi-même d’écrire il y a deux jours et donc un an après Cannes une approche de The Tree of Life Blog http://www.mediapart.fr/club/blog/guy-baudon
    Comme quoi les grands films sont porteurs de bien des questions -essentielles aujourd’hui-.
    Je vous suis sur Facebook, via Olivier Beuvelet.